Edition du 10 01 2011 L'independant 

Sport audois
L'ECV reprend du bon pied



Cenet n'échappera pas à Cavailles, mais l'ECV devancera tout de même l'EFSC.  
Photo L. S.Championne du Languedoc 2008 et 2009 (1re série et PH), l'Entente Conques-Villemoustaussou a su contenir une autre entente, venue de l'Est audois et au-dessus à la trêve.
En terre carcassonnaise hier, l'EFSC s'est toutefois offert le bonus défensif grâce à une ultime
pénalité aux 22 m de Canal (76e), bonus que l'ECV fut tout près de lui ôter sur une dernière accélération de Constans qui lançait Cenet. Mais le ballon, glissant, lui échappait des mains alors que l'essai était au bout (80e

+ 4). Constans, lui, était allé derrière la ligne en première période, après plusieurs minutes à l'avantage des visiteurs, qui s'offraient tous les ballons en touche et vinrent même pilonner la ligne locale. L'EFSC avait logiquement ouvert la marque sur une pénalité de Canal de 35 m à gauche (0-3, 9e), lequel dans la foulée manquait de force aux environ des 50 m (11e). Le buteur adverse Cenet réussissait cependant sa 2e tentative, de 22 face, et égalisait (3-3, 14e). Peu à peu, l'ECV retrouvait des automatismes offensifs et, malgré des conditions difficiles, tentait de combiner. Sur une mêlée dans les 22 visiteurs, Gonthier, intercalé, faisait parler sa puissance et servait Constans côté gauche, lequel résistait à deux défenseurs et marquait, Cenet transformant l'essai (10-3, 29e). L'ECV contrôlait désormais la partie et, après une nouvelle belle phase de jeu, atteignait la pause avec 10 unités d'avance grâce à une autre pénalité de Cenet de 20 m à gauche (13-3, 36e).

  La seconde était plus tendue. Elle débutait par la blessure de Bruno Agraz (genou) évacué sur civière puis pris en charge par les pompiers (43e). Se poursuivait par un essai de son équipe, à la reprise du match : le 3e ligne Curbaille passait côté droit et trouvait Billes intérieur qui filait entre les poteaux (13-10, 45e). L'atmosphère se réchauffait alors, générant une belle générale, en deux temps (62e). Pas véritablement inquiétée, l'ECV se donnait toutefois un peu d'air sur une 4e pénalité tentée dans ce second acte, Cenet reprenant avec succès son rôle de buteur. Succès aux 30 m (16-10, 67e) puis aux 22 m (19-10, 71e). Les locaux, en supériorité numérique suite au carton infligé à La Paglia, contrôlaient la fin de match, même s'ils terminaient à leur tour à 14 contre 15 (carton jaune à Castel).

 
                                                                                                                                                    L. S.

 

Partager